Publication d’un nouvel instrument de recherche : les projets d’édition de la MSH

Les archives de la FMSH ont publié un nouvel instrument de recherche. Il s’agit des projets de publication soumis aux Éditions de la Maison des sciences de l’homme, constitués de dossiers produits entre 1970 et 1985.

Un dossier de projet éditorial (Archives de la FMSH, 2014)

Un dossier de projet éditorial (Archives de la FMSH, 2014)

Présentation des projets d’édition de la MSH

Les Éditions de la Maison des sciences de l’homme ont développé à partir des années 1970 un catalogue original, en sciences humaines et sociales, qui rassemble des publications scientifiques spécialisées, nées pour la plupart d’une collaboration avec d’autres institutions qu’elles soient françaises ou étrangères. Les éditions sont l’expression de la politique scientifique de la Fondation Maison des sciences de l’homme.

Les archives ont été collectées en 2010 dans le cadre de la préparation du déménagement. Dans ces dossiers, nous avons le processus de publications scientifiques, de la prise de contact du chercheur à la publication éventuelle du compte rendu de l’ouvrage, sans oublier la recherche de financements. Des chercheurs éminents tels que Maurice Agulhon, Pierre Bourdieu, Jean-Paul Ceron, Mario von Cranach, Jean-Pierre Digard, Jon Elster, Serge Moscovici, Klaus Scherer, Jean-Pierre Vernant, Immanuel Wallerstein, pour ne citer qu’eux, ont été publiés et y appuient la publication des travaux d’autres chercheurs.

Autographe de Claude Lévi-Strauss (Archives de la FMSH, 2014)

Parallèlement à la diversité des champs disciplinaires, la présence de certaines langues étrangères – anglais, allemand, italien, portugais, indien, etc. – met en lumière le caractère international des projets éditoriaux portés par les Éditions. En effet, les maisons d’édition prenant part aux projets de coédition sont très souvent anglo-saxonnes, en premier lieu Cambridge University Press (CUP). Les projets refusés ou non-aboutis ont été conservés et rendent compte de la grande variété des projets reçus et des choix éditoriaux effectués. Certains documents – listes de diffusion, dépliants publicitaires, coupures de presse – autorisent ainsi une réflexion sur la façon dont se développe la communication autour de telles publications.

Quel traitement archivistique pour un fonds de ce type ?

Le classement originel était ordonné en 4 séries alphabétiques qui se chevauchaient sans cohérence. Le réagencement des dossiers réalisé par le pôle Archives a permis de rationaliser la structure du fonds : le classement suit donc désormais un classement chronologique au sein duquel les dossiers sont classés dans l’ordre alphabétique. Les doublons ont été détruits. La question du respect des fonds peut se faire jour suite à la réorganisation du fonds. En effet, ce principe de respect des fonds est une cause d’inquiétude pour les archivistes : en règle générale, il faut maintenir l’ordre des dossiers tel qu’il a été défini par leurs producteurs. Une logique nous autorisant à travailler correctement sur le fonds devait être établie tout en permettant aux lecteurs de faire des recherches de façon aisée. C’est pourquoi nous avons pris le parti de rendre le classement cohérent.

Le choix de procéder au traitement archivistique de ce fonds découle d’un double intérêt. Tout d’abord pour un usage interne à la Fondation, connaître les ouvrages édités en ayant les documents afférents mais également permettre une réédition en produisant les documents adéquats. Ensuite, la publication d’un répertoire à destination des chercheurs ouvre à la recherche scientifique un aperçu sur une maison d’édition en sciences humaines et sociales.

Avec ce nouveau répertoire méthodique accessible via ce lien : http://archives.fmsh.fr/document/FR075FMSH_000000043 il est possible d’effectuer une recherche par nom de chercheur, par titre d’ouvrage mais également par type de document – dont les contrats d’édition, les contrats de coédition, les contrats d’aide financière et les contrats de traduction – , ce qui en fait un instrument de recherche très intéressant pour qui souhaite étudier la politique éditoriale des Éditions de la MSH.

Il est à noter que le fonds n’est pas clos et qu’il s’accroîtra dans les années à venir.


Landry Riche

Archiviste au sein de la FMSH.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *