Re-publication du répertoire du fonds Jean Barin

Les instruments de recherche archivistiques publiés sous forme électronique possèdent le formidable avantage de pouvoir être mis à jour en quelques clics. L’archiviste souhaite corriger quelques coquilles passées au travers des relectures ? La description générale du fonds doit être complétée? Des pièces ont-elles intégré ou réintégré le fonds? Qu’à cela ne tienne.

Il suffit d’encoder en XML/EAD la nouvelle version de l’instrument de recherche pour le publier de nouveau. C’est ce qu’ont fait les Archives de la Fondation Maison des sciences de l’homme pour le répertoire méthodique du Fonds Jean Barin, premier secrétaire général de la Fondation MSH (1964-1990), qui s’est vu complété  à l’occasion de l’achèvement des travaux de traitement du fonds.

Elevation sur 54 bd Raspail

Elévation sur le 54 bd Raspail, 1965 (Archives de la FMSH, fonds Jean Barin, article n°25)

Création de la MSH: intégration des plans et dessins du bâtiment

Comme nous le signalions dans un billet consacré la création de la Maison des Sciences de l’Homme, située boulevard Raspail à Paris, les Archives de la Fondation MSH conservent une partie importante de la documentation afférente au projet. Depuis la publication de l’instrument de recherche du fonds  Jean Barin, les derniers plans de la phase d’étude ainsi que les plans d’exécution des travaux ont fait l’objet d’un tri, d’un classement et d’une description archivistique.

Parallèlement aux quelques coupes et élévations du bâtiment projeté classés avec d’autres types de documents (de la correspondance notamment), se trouvent près de 400 plans  et dessins de détail classés en deux séries ainsi constituées avant la collecte des archives :

  • Par étage, du 2ème sous-sol au 9ème étage,
  • Par type de travaux (électricité, plomberie, etc. )

A l’origine, plus d’un millier de pièces constituaient ces deux séries. Les deux tiers se sont avérés être des copies créées pour les besoins internes du service logistique dans le cadre de l’opération de désamiantage de la MSH, et ont été éliminés.

Les plans d’exécution présentent l’avantage d’être les derniers produits pour ce projet, et sont les plus proches du bâtiment réalisé. Les différentes versions d’un même plan reflètent les évolutions liées aux contraintes techniques et imprévus, entre les années 1965 et 1970, date de réception des travaux et d’ouverture de la Maison des Sciences de l’Homme. A ce titre, ils se sont avérés particulièrement utiles aux architectes dans le cadre du désamiantage, ainsi que pour l’étude portant sur la réhabilitation du bâtiment.

Répertorier ou inventorier?

Décrire les archives au dossier ou à la pièce ? Où se termine le répertoire, où débute l’inventaire ? Voilà une problématique persistante au demeurant pour les archivistes. Dans le cas présent, la description de plus de 400 plans d’exécution au niveau de la pièce ne semblait ni pertinente, ni envisageable compte tenu du temps nécessaire pour ce faire. Nous avons donc opté pour une description « par lots » incluant une liste de tous les éléments composant chaque lot, ce qui semble constituer un bon compromis entre la nécessité d’un signalement précis et une contrainte que l’archiviste se doit de prendre en compte: le temps, dans une perspective d’évaluation des bénéfices attendus au regard des moyens humains engagés.

Fiche de description de l'article 72: plans de cloisonnement, façades et vitrages

Fiche de description de l’article 72: plans de cloisonnement, façades et vitrages

En ce qui concerne d’autres pièces constituantes des éléments du projet architectural et classées dans les dossiers de la phase d’étude, comme les élévations et les coupes, il semblait plus pertinent d’effectuer une description spécifique afin de les faire émerger du reste des plans. Cette pratique autorise par ailleurs la création éventuelle d’un lien vers un futur -et hypothétique- substitut numérique pour une consultation en ligne.

Comme le prévoit le format XML/EAD,  les informations relatives à l’identification de chaque document ne sont pas rassemblées dans l’élément <scopecontent> (présentation du contenu dans l’application) mais réparties dans les éléments adéquats. Cela concerne notamment les dimensions des plans et l’échelle utilisée, ou encore la couleur. Le principe est le même pour les photographies.

Fiche de description de l'article 25: élévation sur le 54 bd Raspail

Fiche de description de l’article 25: élévation sur le 54 bd Raspail, 1965

Le traitement du fonds Jean Barin est désormais terminé. Néanmoins, comme tous les instruments de recherche archivistiques, son répertoire est un outil de recherche vivant qui pourra faire l’objet d’autres republications liées à l’évolution du fonds et à la connaissance mouvante que peuvent en avoir les archivistes.


Julien Pomart

Responsable des Archives de la FMSH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *