Don des archives de Nicole-Claude Mathieu

Le fonds d’archives de l’anthropologue et féministe Nicole-Claude Mathieu (1937-2014) a récemment fait l’objet d’un don à la FMSH.

 

prsentation de l'anatomie politique

Fiche de présentation libraires de l’ouvrage L’anatomie politique (Archives FMSH, fonds Nicole-Claude Mathieu)

Nicole-Claude Mathieu est née en 1937 à Sainte-Radégonde-des-Noyers, en Vendée. Fille d’une institutrice et d’un directeur d’usine de fonderie, elle a poursuivi des études supérieures dans plusieurs disciplines (géographie, psychologie sociale, linguistique, économie politique) avant d’obtenir un certificat d’ethnologie au Centre de formation à la recherche ethnologique au Musée de l’Homme en 1960. Elle fut assistante de recherche contractuelle au Centre d’études sociologiques à Paris (1970) puis est entrée au Laboratoire d’anthropologie sociale en 1971. En 1977, elle a participé à la création de la revue Questions féministes. Elle a été maître de conférences à l’École des hautes études en sciences sociales.

Ses recherches ont porté sur la catégorisation sociale des sexes. Ses principaux articles d’anthropologie sur la condition féminine, l’identité et le genre sont rassemblés dans un recueil de 1991, intitulé L’anatomie politique1 . Elle a plus récemment travaillé et enseigné sur la notion de personne femme et homme en sociétés matrilinéaires et matrilocales et réuni une série de contributions internationales publiée en 20072. En 2014 est paru L’Anatomie politique II . Usage, déréliction et résilience des femmes3 , recueil d’essais anthropologiques et d’articles qu’elle a rédigés entre 1982 et 2010.

Le fonds documentaire couvre l’ensemble de son activité, dont celle liée à la publication de la revue Questions Féministes, et comprend aussi un ensemble de numéros de revues féministes et lesbiennes lui ayant servi de matériau. Il représente 8 mètres linéaires de documents à trier, classer et décrire avant leur mise à disposition aux chercheurs.

  1. L’anatomie politique : catégorisations et idéologies du sexe.  Paris : Côté-femmes, 1991. 291 p. []
  2. Mathieu, N.-C. (dir.), Une maison sans fille est une maison morte. La personne et le genre en sociétés matrilinéaires et/ou uxorilocales. Paris : Éditions de la Maison des sciences de l’Homme, 2007. 503 p. []
  3. L’anatomie politique II. Usage, déréliction et résilience des femmes. Paris : La dispute, 2014. 385 p. []

Julien Pomart

Responsable des Archives de la FMSH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *