Fonds Georges Haupt

Georges Haupt1

Directeur d’études à l’EHESS, Georges Haupt (1928-1978) était historien du mouvement socialiste international, notamment de l’Internationale ouvrière. Il fut aussi un grand spécialiste des Balkans.

Né à Satu Mare, en Transylvanie, dans une famille de la bourgeoisie juive, il passa son adolescence à Auschwitz. En 1945, de retour en Roumanie, il commença ses études supérieures puis entra à l’université de Leningrad où il soutint une thèse sur les rapports entre révolutionnaires russes et roumains dans la seconde moitié du XIXe siècle.

En 1958, il quitta Bucarest pour Paris et, dès 1962, sous la direction d’Ernest Labrousse,  soutint une thèse sur la IIe Internationale. Il entra au comité de rédaction du Mouvement social la même année, puis à celui des Cahiers du monde russe et soviétique l’année suivante. C’est en 1969 qu’il fut nommé Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales.

Sa bibliographie suggère ses principaux centres d’intérêt, à savoir l’histoire du socialisme, particulièrement celles de la IIe Internationale, ainsi que les questions nationales et sociales touchant aux pays des Balkans aux XIXème et XXème siècles.

Bibliographie sommaire

  • G. Haupt, La IIe Internationale 1889-1914. Étude critique des sources, essai bibliographique, préface d’Ernest Labrousse, Mouton, Paris, 1964
  • Le Congrès manqué. L’Internationale à la veille de la Première Guerre mondiale, Maspero, Paris, 1965
  • L’Historien et le mouvement social, recueil d’articles, Maspero, Paris
  • G. Haupt éd., Correspondance entre Lénine et Camille Huysmans, 1905-1914, Mouton, Paris, 1963
  • Bureau socialiste international, comptes rendus des réunions, manifestes et circulaires, t. I, Mouton, Paris, 1969
  • G. Haupt & M. Rebérioux La IIe Internationale et l’Orient, Cujas, Paris, 1967
  • J. Maitron & G. Haupt dir., Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier international, t. I, L’Autriche, Éditions ouvrières, Paris, 1971.

Le fonds

Georges Haupt a laissé environ 7 mètres linéaires de documents en français, en allemand et en russe notamment, datant des années 1910 à 1950.

On y trouve essentiellement de la correspondance, des notes de recherches (certaines sous formes de fiches) prises lors de ses recherches dans des centres d’archives (Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Vienne, etc), des brouillons et manuscrits, mais aussi des traductions de documents russes et bulgares, notamment. Le fonds comporte aussi des documents bruts, encore à identifier pour la plupart. En effet, ces archives devront faire l’objet d’un classement et d’un inventaire avant de pouvoir être consultables.

  1. Quelques éléments biographiques très intéressants figurent dans  : Besançon Alain, Torke Hans-Joachim. Présentation. In: Cahiers du monde russe et soviétique. Vol. 19 N°3. Juillet-Septembre 1978. pp. 223-226. []

Julien Pomart

Responsable des Archives de la FMSH

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *