Réutilisations, expérimentations

Les données archivistiques produites par le Service Archives peuvent être, au-delà de leur publication dans le moteur de recherche Nabû, exploitées, faire l’objet d’expérimentations, servir d’appui à une démonstration ou de source à un questionnement.

Les Archives de la FMSH ont lancé en 2014 les premiers travaux de modélisation de réseaux scientifiques à partir des instruments de recherche, par exemple celui du fonds de l’historien Fernand Braudel. Le fonds d’archives du créateur et premier administrateur de la Fondation (1963-1985) a fait l’objet d’une première phase de traitement. Il contient un ensemble de correspondance active classée par ordre alphabétique de destinataires dont les descriptions archivistiques ont servi à générer un graphe permettant de visualiser son réseau scientifique1 :

Réseau scientifique de Fernand Braudel modélisé à partir de sa correspondance active (1965-1985) (sous Gephi)

Réseau scientifique de Fernand Braudel modélisé à partir de sa correspondance active (1965-1985) (sous Gephi)

La visualisation de données constitue l’un des champs privilégiés par le service pour l’exploitation de ses données archivistiques. Dans un billet portant sur les archives des Administrateurs-adjoints datant de 2016, nous présentions une reconstitution théorique de l’évolution du fonds d’archives.

  1. Se reporter à ce billet pour plus de précisions []