[Publication] Quel accès, quel traitement pour les documents et données de l’enseignement et de la recherche ?

Le numéro 243 de La Gazette des archives, intitulé « Quel accès, quel traitement pour les documents et données de l’enseignement et de la recherche ? » (actes des journées d’études de la section Aurore de l’Association des archivistes français, des 28 novembre 2014 et 6 novembre 2015) est paru (troisième numéro de l’abonnement 2016).

gazette_243

Ce numéro de La Gazette des archives est composé d’une sélection d’articles issus deux journées d’études organisées par la section Aurore (archivistes des universités, rectorats, organismes de recherche et mouvements étudiants) évoquant spécifiquement le cas des archives produites dans le domaine de l’enseignement et de la recherche :

« L’accès aux documents et données de l’enseignement et de la recherche », 28 novembre 2014 à l’Université libre de Bruxelles1 : Trois ses­sions se sont suc­cédé au cours de cette jour­née. La pre­mière a été consa­crée à la pré­sen­ta­tion de trois poli­ti­ques concrè­tes de mise en accès des docu­ments : l’archi­viste est en effet amené à élaborer des outils visant à faci­li­ter l’accès des cher­cheurs, tout en veillant au res­pect de la régle­men­ta­tion et des droits de chacun. La ses­sion sui­vante a réuni archi­vis­tes et cher­cheurs autour de la ques­tion des rap­ports entre accès et recher­ches. La der­nière, enfin, s’est atta­chée aux moyens uti­li­sés pour favo­ri­ser cet accès en valo­ri­sant les conte­nus par l’orga­ni­sa­tion d’événements, la réa­li­sa­tion de médias ou œuvres d’art, des­ti­nés à porter les archi­ves vers un large public.

« Quelle mémoire pour l’éducation et la recher­che ? Sélection et tri », 6 novembre 2015 à Poitiers2 : Bien que le tri et la sélec­tion de docu­ments soient le cœur de métier des archi­vis­tes depuis la Révolution, aucun outil n’a pu être conçu pour mesu­rer auto­ma­ti­que­ment leur valeur, dif­fé­rente selon les besoins et atten­tes de chacun, et les pos­si­bi­li­tés offer­tes en matière de conser­va­tion et de consul­ta­tion. Les pro­fes­sion­nels des archi­ves doi­vent sou­vent s’en remet­tre à des prin­ci­pes et à leur expé­rience. Au-delà des textes, les pra­ti­ques de tri et de sélec­tion des archi­ves évoluent. Parallèlement, les droits des citoyens ainsi que les sujets et outils de recher­ches se diver­si­fient et pous­sent les archi­vis­tes à revoir leurs cri­tè­res de tri.
Quatre axes de tra­vail ont ainsi été étudiés au cours de cette jour­née d’études : régle­men­ta­tion et poli­ti­ques d’entrée ; le tri, une pra­ti­que au cas par cas ; la sélec­tion, une ques­tion de négo­cia­tion ; les rai­sons de la col­lecte.

 

SOMMAIRE

Introduction, par Hélène Chambefort, Goulven Le Brech et Florian Marie

L’accès aux documents et données de l’enseignement et de la recherche.

Trois politiques de mise en accès

  • Les dossiers de carrière de l’enseignement aux Archives nationales, par Édith PIRIO
  • Réflexion sur la mise en ligne de données de la recherche : l’exemple d’Archelec, archives électorales françaises de la Ve République, par Odile GAULTIER-VOITURIEZ
  • La politique de mise en accès des archives scolaires parisiennes : l’exemple des archives des écoles primaires, par Audrey CESELLI

Accès et recherches

  • L’accès aux archives en bibliothèque de recherche. Un exemple d’intégration réussie ?, par Julien POMART
  • La réutilisation d’archives par les chercheurs en épidémiologie. Analyse de la Revue d’épidémiologie et de  santé publique (1968-2007), par Magalie MOYSAN
  • Une situation « normale » ? Les sciences à l’École normale supérieure après 1945 : archives, sources et usages, par Pierre VERSCHUEREN

Donner accès en valorisant

Quelle politique de valorisation des fonds dans un service d’archives intermédiaires en soutien à un organisme de recherche ?, par Hélène CHAMBEFORT et Margot GEORGES

L’archive : une valorisation de la recherche ?, par Benoît BERTHOU et Sarah LABELLE

Conclusion : l’accès configure l’action des archivistes, par Françoise Hiraux

 

Quelle mémoire pour l’Éducation et la Recherche ? Sélection et tri des archives, documents et données

Réglementation et politiques d’entrée

  • Une mémoire de l’éducation et de la recherche réglementée et raisonnée ? Les instructions nationales depuis 1932, par Ludovic BOUVIER et Stéphanie MÉCHINE
  • Pour une approche sélective de la collecte des archives contemporaines : la méthodologie en usage aux Archives départementales de la Savoie et l’université Savoie-Mont-Blanc, par Sylvie CLAUS

Trier, une pratique au cas par cas

  • La collecte des archives scientifiques d’un centre de recherche nucléaire : l’expérience de la cellule archives de Marcoule, par Frédérick LAMARE
  • Sélectionner les données pour l’archivage : réflexions et pratiques au sein de la plate-forme PAC du CINES, par Alexia de CASANOVE

La sélection, une question de négociation

  • L’archiviste et l’astrophysicien : un exemple de collaboration entre archiviste et chercheur, par Marie-Agnès LAPORTE-DUBOS et Pierre LÉNA
  • Évaluer les archives de la diffusion et de la valorisation des savoirs : étude de cas, par Julien POMART
  • Patrimoine et dématérialisation : un projet global de conservation de la mémoire à l’université François-Rabelais de Tours, par Anne AZANZA-SANCIAUD et Lucie LEPAGE

Les raisons de la collecte

Le groupe de travail « Cadre méthodologique » de la section Aurore : réflexions et échanges autour d’une harmonisation des pratiques d’échantillonnage, par Élisabeth Hély-Deschamps

Conclusion, par Benoît JULLIEN

Pour commander le numéro, toutes les informations sur le site de l’Association des Archivistes Français.

Il est aussi à disposition des usagers de la Bibliothèque de la FMSH.

  1. Voir le programme ici []
  2. Voir le programme ici []

Julien Pomart

Responsable des Archives de la FMSH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *